Elections régionales et départementales juin 2021

Publié le: 28 février 2021

Les élections régionales et départementales prévues en mars sont reportées aux dimanches 13 et 20 juin 2021.

Report des élections

La loi reporte de mars à juin 2021 les élections pour le renouvellement :

  • des conseils départementaux ;
  • des conseils régionaux ;
  • des assemblées de Corse, de Guyane et de Martinique.

Un décret de convocation des électeurs à paraître doit préciser les dates des scrutins qui ont été annoncées pour les 13 et 20 juin prochains.

Les mandats des conseillers actuellement en fonction qui avaient été élus en mars 2015 sont prolongés jusqu’à juin 2021.

Un rapport du gouvernement sur l’état de l’épidémie de covid-19, sur les risques sanitaires à prendre en compte et sur les adaptations nécessaires à la tenue des scrutins et des campagnes électorales les précédant sera remis au Parlement au plus tard, le 1er avril 2021. Ce rapport sera établi sur la base d’une analyse de comité de scientifiques.

Dispositions pour les scrutins

Pour ces scrutins, des aménagements sont prévus :

  • chaque électeur pourra disposer de deux procurations contre une seule habituellement (pour celles établies en France)
  • une même machine à voter pourra être utilisée pour les élections régionales et départementales ;
  • une même personne pourra présider le bureau de vote pour les élections régionales et les élections départementales et une même personne pourra faire fonction de secrétaire des deux bureaux dès lors qu’ils seront situés au même endroit ;
  • l’État devra fournir aux communes pour chaque bureau de vote les équipements de protection sanitaire adaptés (masques…).

Campagne électorale

Le dépôt de candidatures devra être fait à compter du 10 mai à midi et la campagne débutera le 24 mai.

La campagne électorale fait l’objet de mesures particulières :

  • sa durée est portée à 19 jours (au lieu de 12 habituellement) ;
  • le plafond des dépenses de propagande est majoré de 20 % ;
  • les candidats peuvent mettre en place un numéro d’appel gratuit, permettant aux électeurs de se renseigner sur leurs programmes ;
  • une communication sur les élections, le rôle et le fonctionnement des conseils à élire sera diffusée sur les chaînes du service public ;
  • les instituts de sondage devront communiquer leurs marges d’erreur.

Accès rapides

Rechercher